7 impasse du Moulin, 60113 Monchy-Humières
contact@micheledebloos.fr
06.71.93.25.90
Close
06.71.93.25.90 contact@micheledebloos.fr
La méthode Warnke

La méthode Warnke s’est développée dans son pays d’origine, l’Allemagne, depuis une vingtaine d’années ; mais aussi en Suisse et en Autriche. Elle est pratiquée en France depuis la fin des années 2000. Fred Warnke a consacré plus de quarante ans aux problèmes d’audition les plus variés. Une altération du traitement auditif central, serait, selon ses premières hypothèses, une cause importante de la dyslexie. La méthode Warnke , depuis, a été validée par plusieurs études scientifiques de la faculté de médecine de Hanovre et encore récemment par une étude soutenue par le ministère de la recherche de Berlin.

Elles montrent que toutes ces difficultés d’apprentissage (dyslexie, dysphasie, dyscalculie….mais aussi les troubles d’attention, de concentration… relèvent d’un déficit du traitement central des informations. Certaines fonctions du cerveau comme la vitesse de traitement des informations visuelles et auditives ne sont pas automatisées; le cerveau fonctionne trop lentement et la personne doit compenser ses déficits par de gros efforts.

Toutes les fonctions, même le langage ont quelque chose à voir avec la coordination des 2 hémisphères Avec le lateral trainer on va entrainer la coordination entre les 2 hémisphères ; cela  va faciliter ainsi les connexions neuronales. La dernière étude scientifique a montré des effets très bénéfiques sur des adultes illettrés.

Elle s’oriente sur 3 axes :

  • la motricité
  • l’automatisation de fonctions cérébrales de base
  • la coordination entre les 2 hémisphères

 

Combien cela coûte?  La 1ère séance évaluation 60 € puis entraînement régulier de 45 mn : forfait 140 € / 4 séances /mois .

 

LES INDICATIONS :

  • Troubles du langage, de l’attention, concentration
  • Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie
  • Bégaiement
  • Soutien pour l’apprentissage des langues étrangères
  • Dépression , apathie
  • Diminution de l’intérêt
  • Tensions, stress
  • Troubles de mémoire et d’accès, aphasie
  • Personnes malentendantes
  • Personnes atteintes de la maladie d’alzheimer
  • Problèmes d’équilibre
  • Personnes avec lésions cérébrales :

Il faut savoir que, même si les neurones morts ne reviennent pas, ceux qui restent peuvent développer des connexions (synapses) et compenser des circuits détruits.

C’est ce qu’on appelle la neuroplasticité.

Tout ce que nous faisons « muscle » et sculpte notre cerveau, et nous sommes capables de créer de nouvelles voies suppléantes.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Phone: 06.71.93.25.90
60113 Monchy-Humières
7 impasse du Moulin